ISBN: 978-2-917032-05-3

Extrait choisi:

À six ans je commençai à prendre des leçons de dessin. Le jour du premier cours nous fêtâmes les Rois ; j’eus la fève, on me confia la couronne. Ai-je cru qu’un peintre était un élu, un roi ? Aujourd’hui j’en suis sûr.

Format: 14 X 22 cm. 288 pages.
20 €
Livraison et expédition
Montant total Frais livraison
Jusqu'à 26€ 2,50€
de 26 à 100€ 4,00€
sup. à 100€ 0,00€
TVA incluse

Vous pouvez commander nos livres directement en ligne, en utilisant le panier électronique à votre disposition, ou bien en nous renvoyant un bon de commande imprimé.


Ces archers qui tirent dans le noir
Ouvrage signé M. Boisseuil
Collection: Hors collection

JPEG - 25.8 ko

Marc Boisseuil construit sa vie en amateur d’art ; sans frontières de temps, de médium s’attachant aux œuvres comme à leurs créateurs. Bras droit du couturier Jean-Charles de Castelbajac durant plus de 15 ans, il livre ici un récit à la fois déférent et transgressif sur la scène artistique parisienne et internationale depuis les années soixante-dix. Il a ponctué ces quarante années de ses portraits. C’est le travail d’un conservateur du temps.

De Francis Bacon, Keith Haring, Robert Mapplethorpe, Jean-Michel Basquiat à Andrée Putman ou Andréa Branzi, tous les créateurs du monde de la mode, du design, de la photographie, de l’antiquité ou de l’art contemporain le fascinent, l’agacent, le stimulent.

De son Limousin natal, il puise aux vertus d’authenticité qu’il sait faire rejaillir dans la description de ces fêtes mondaines et interlopes de Tanger, Marrakech ou Paris. Car c’est moins l’observation directe, mais une mémoire fidèle, qui fonde Ces archers qui tirent dans le noir, récit entre sincérités, badinages et « petits crimes ».

Un livre rare du témoin d’une époque éblouie. Les « instantanés » d’un passeur d’art éclairé et clairvoyant.

Appendice

le livre se compose également

■ Portfolio de photographies et œuvres peintes par Marion Pike, Richard Dumas, Daniel Boudinet, Antoine D’Agatha, Christian Boltanski, Colette Jobard, Xavier Lambours, Bernard Faucon, David Seidner, Duane Michals, Vincent Corpet, Mohamed Bourouissa, Peter Hujar, Patrick Faigenbaum.

Avec la participation de la MEP (Maison européenne de la photographie).

Une passion photographique par Christian Caujolle, critique et fondateur de l’Agence Vu.

…J’essaie d’imaginer comment, alors qu’ils n’auront connu ni Marc Boisseuil ni l’auteur de ces lignes, alors qu’ils n’auront aucune idée de ce qu’était le contexte dans lequel ces photographies ont été prises, des jeunes gens du tournant du XXIe siècle pourront les regarder. Vraisemblablement comme une variation sur le motif, comme un questionnement du temps, comme une interrogation sur la notion même de portrait, comme une réflexion sur les choix esthétiques, sur la lumière, la frontalité, le cadrage. Toutes notions qui n’ont rien à faire avec le narcissisme mais tout à voir avec la nature de la photographie… (Extraits)